• Nouveau Monde avance le déploiement de son matériel d’anode de graphite sphérique enrobé écologique – un matériau essentiel pour les batteries lithium-ion

  • La production de graphite sphérique enrobé s’inscrit dans le cadre de la production plus large de Nouveau Monde de matériel d’anode, en particulier pour l’industrie des véhicules électriques et du stockage d’énergie renouvelable

  • Nouveau Monde a achevé avec succès l’étude d’ingénierie détaillée et l’approvisionnement d’équipements a commencé pour son module de la phase 1 – la première production est actuellement prévue pour le premier trimestre de l’année 2022

  • La capacité de production initiale est fixée à 2 000 tonnes par an, avec une possibilité d’augmentation significative dans une phase 2

  • Collaboration exclusive avec le professeur Philippe Ouzilleau, expert en génie des matériaux de l’Université McGill, pour optimiser les performances et la durabilité du matériel d’anode de la Société pour les batteries lithium-ion

  • En soutien à ce projet, le gouvernement du Québec a accordé à la Société une subvention pour financer en partie le développement de l’initiative d’enrobage de graphite sphérique de Nouveau Monde

MONTRÉAL, QUÉBEC, 26 janvier 2021 – Afin de répondre à la demande des manufacturiers de batteries cherchant un approvisionnement local et écologique, Nouveau Monde Graphite (« Nouveau Monde » ou la « Société ») (TSXV : NOU; OTCQX : NMGRF; Francfort : NM9) avance le développement de son portefeuille de produits de graphite sphéronisé enrobé (« CSPG ») via la mise en place d’une ligne de production d’une capacité prévue allant jusqu’à 2 000 tonnes par année (phase 1) et la poursuite de ses initiatives de recherche et développement (« R&D »).

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, a mentionné :

« Notre gouvernement est fier de soutenir les activités de Nouveau Monde Graphite, une société impliquée dans le marché des batteries. L’objectif de notre programme est d’appuyer les entreprises dans la réalisation leurs projets de recherche et développement afin d’innover et d’améliorer la compétitivité de l’industrie minière du Québec. »

Eric Desaulniers, président et chef de la direction de Nouveau Monde, a déclaré :

« Je suis enthousiaste à la perspective de nos progrès en R&D pour les matériaux avancés d’anode. Je suis certain que l’initiative d’enrobage s’avérera un investissement judicieux pour soutenir notre modèle d’affaires verticalement intégré. Nos discussions commerciales en cours réitèrent l’importance des produits enrobés, prêts pour utilisation dans l’anode des batteries lithium-ion, pour notre stratégie de croissance à l’international. En couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur, de la mine aux matériaux avancés, nous offrons à nos clients une solution clé en main combinant qualité élevée, empreinte carboneutre, faibles coûts et traçabilité garantie. »

Arne H. Frandsen, président du conseil d’administration de Nouveau Monde, a ajouté :

« Au nom du conseil d’administration, je remercie le gouvernement du Québec pour son soutien. Son appui continu et tangible à des entreprises comme Nouveau Monde contribue à positionner le Québec comme le « pôle d’électrification de l’Amérique du Nord ». Notre partenariat de recherche avec l’Université McGill, basée au Québec, est également une preuve de l’engagement de Nouveau Monde envers le centre d’excellence québécois pour la recherche et le développement de matériaux de batteries. »

À l’heure actuelle, la production mondiale de CSPG est présentement concentrée à 100 % en Asie. Avec la croissance exponentielle prévue de la production de batteries pour soutenir l’industrie des véhicules électriques et du stockage d’énergie, la demande en matériel d’anode à base de graphite devrait atteindre plus de 2,8 millions de tonnes en 2025, le CSPG représentant une part importante de cette quantité (Benchmark Minerals Intelligence, Lithium-Ion Battery Megafactory Assessment, janvier 2021). Le rapport de Roskill de l’automne 2020 faisait état de prix de vente moyens en Chine pour 2019 de 7 157 dollars US/tonne pour du CSPG avec des spécifications similaires à celles du matériel d’anode qui devrait être produit par Nouveau Monde.

Grâce à ses efforts continus en R&D, au recrutement de spécialistes en graphite naturel, carbone et chimie industrielle, notamment des talents asiatiques, et à des partenariats de recherche, Nouveau Monde croit être en voie de devenir un fournisseur stratégique pour les manufacturiers occidentaux. Le concentré de graphite de haute qualité provenant du gisement Matawinie combiné à l’hydroélectricité durable et abondante d’Hydro-Québec devraient positionner avantageusement la Société dans ce marché.

Début de la production de matériel d’anode CSPG

La première phase de production comprend l’installation d’une ligne d’enrobage d’une capacité prévue de 2 000 tonnes par année à l’usine de la Société. Cette ligne d’enrobage vise à transformer le graphite en flocons et sphéronisé purifié aux installations de purification de Nouveau Monde grâce au procédé d’enrobage déjà testé en laboratoire démontrant des performances supérieures au matériel d’anode des producteurs commerciaux asiatiques.   

Déjà, l’ingénierie de détail est complétée sur les équipements à long délai de livraison et l’approvisionnement est maintenant amorcé. Nouveau Monde prévoit lancer la production et les ventes de CSPG au T1-2022.

Afin de gérer son profil de risque, la Société utilise à nouveau sa stratégie éprouvée de développement par phases. En implantant une approche modulaire, Nouveau Monde entend réduire les risques associés à de nouvelles opérations, dont l’optimisation du procédé d’enrobage, et appuyer le développement de la conception à mesure qu’elle agrandit ses installations commerciales de matériel d’anode.

À noter que la capacité de l’équipement principal sélectionné pour cette ligne de production pourrait potentiellement être triplée via une mise à niveau à moyen terme, ce qui pourrait diminuer sensiblement les investissements futurs requis une fois les opérations commerciales de pleine envergure en production aux installations de phase 2 à Bécancour, au Québec.

Développant un écosystème industriel complet pour les batteries sur son territoire, le gouvernement du Québec, via son Programme d’appui à la recherche et à l’innovation du domaine minier (PARIDM) octroie une subvention de 600 000 $ à Nouveau Monde pour soutenir le développement de ces activités d’enrobage.

Initiatives de recherche avancée exclusives

En complément, Nouveau Monde poursuit le développement de matériaux avancés pour demeurer à l’avant-garde des tendances de l’industrie et tenter d’offrir le portefeuille de matériel d’anode de batteries lithium-ion le plus performant et le plus écologique du marché. 

À cette fin, l’enrobage permet de réduire la porosité du graphite, de diminuer l’exfoliation et ainsi d’augmenter les performances et la durée de vie des batteries en enduisant chacune des petites sphères de graphite purifié d’un enduit de carbone amorphe. 

La Société travaille de pair avec le professeur Philippe Ouzilleau, expert de l’ingénierie des matériaux, et son équipe de recherche pour développer de nouveaux types de précurseurs et de nouvelles technologies d’enrobage, à base de biomasse par exemple, dans le but de réduire l’empreinte environnementale des produits, d’optimiser les coûts de production et d’améliorer les propriétés relatives aux performances existantes.

D’autre part, Nouveau Monde collabore avec Forge Nano pour réaliser des tests en laboratoire afin d’évaluer ses technologies d’enrobage par disposition atomique au laser sur le matériel CSPG de la Société. Ces essais devraient permettre de confirmer la performance supérieure du « double enrobage » et ainsi rehausser le portefeuille R&D de Nouveau Monde.

À propos de Nouveau Monde Graphite

Nouveau Monde travaille à se positionner comme élément-clé au sein de la révolution des énergies durables. La Société développe une source pleinement intégrée de matériaux écologiques d’anodes pour batteries au Québec, Canada. Ciblant un lancement de ses opérations commerciales à pleine capacité en 2023, la Société développe des solutions carboneutres avancées de matériaux à base de graphite pour les marchés en pleine expansion des piles à combustible et des batteries lithium-ion. Avec ses opérations à faible coût et de hautes normes ESG, Nouveau Monde aspire à devenir un fournisseur stratégique pour les grands fabricants de batteries et de véhicules partout dans le monde, assurant un approvisionnement robuste et fiable en matériaux avancés tout en garantissant la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, mais sans s’y limiter, (i) l’impact positif de ce qui précède sur l’économie du projet, (ii) le début de la production et des ventes du CSPG, (iii) la capacité de la future ligne de production, (iv) les résultats des initiatives de R&D en cours et (v) de manière générale, ou le paragraphe « À propos de Nouveau Monde » ci-dessus, qui décrit essentiellement les perspectives et les objectifs de Nouveau Monde, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières, et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs reposent nécessairement sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par Nouveau Monde au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes. En outre, ces déclarations prospectives étaient fondées sur divers facteurs et hypothèses sous-jacents, notamment la livraison et l’installation en temps voulu des équipements et machines dont il est question, les perspectives et opportunités commerciales de la Société et les estimations des performances opérationnelles des équipements et machines dont il est question, et ne constituent pas des garanties de performances futures. 

Les énoncés et déclarations prospectifs sont soumis à des risques et incertitudes, connus ou inconnus, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux prévus ou sous-entendus dans les informations et déclarations prospectives. Les facteurs de risque susceptibles d’entraîner un écart important entre les résultats ou événements réels et les attentes actuelles comprennent, entre autres, les retards dans les délais de livraison prévus des équipements et des machines, la capacité de la Société à mettre en œuvre avec succès ses initiatives stratégiques et la question de savoir si ces initiatives stratégiques produiront les avantages escomptés, les performances opérationnelles de la Société, les facteurs concurrentiels dans le secteur de l’extraction et de la production de graphite, les modifications des lois et des réglementations affectant les activités de la Société, les développements technologiques, les impacts de la pandémie mondiale de COVID-19 et les réponses des gouvernements à cette pandémie, ainsi que la situation économique générale. Des facteurs imprévisibles ou inconnus non abordés dans la présente mise en garde pourraient également avoir des effets négatifs importants sur les déclarations prospectives.

Nombre de ces incertitudes et éventualités peuvent directement ou indirectement affecter, et pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou suggérés dans les déclarations prospectives. Il ne peut y avoir aucune garantie que les déclarations prospectives se révèlent exactes, car les résultats réels et les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans ces déclarations. Les déclarations prospectives sont fournies dans le but de fournir des informations sur les attentes et les plans de la direction concernant l’avenir. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective ou d’expliquer toute différence importante entre les événements réels ultérieurs et ces déclarations prospectives, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.  

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

De plus amples renseignements concernant la Société sont disponibles dans la base de données SEDAR (www.sedar.com) et sur le site internet de la Société au : www.NouveauMonde.group/fr/